× Vos images à la critique

Exposition : les notions de base

il y a 5 ans 3 mois - il y a 4 ans 1 mois #98052 par soflordo
soflordo a créé le sujet : Exposition : les notions de base
Il y a eu quelques questions sur l'exposition récemment.
Donc, en espérant que ça aide les débutants, un peu de théorie.

Préambule
On ne va pas parler ici des variations autour de ce qu'est la bonne exposition, ce que signifie exposer à droite, si c'est bien ou pas, ...
On va considérer qu'est bien exposée une image ni trop sombre ni trop claire avec un sujet sans zone présentant des constates extrêmes ; le but est ici de comprendre la logique.

Film ou capteur ?
Peu importe, la logique est strictement la même.
Mais je vais baser en partie mon raisonnement sur le film car c'est je pense plus parlant.

Principe
Pour qu'une image apparaisse sur un film (négatif ou diapo), il faut que ce dernier reçoive la "bonne" quantité de lumière (qui est réfléchie par le sujet).
  • S'il en reçoit trop, la photo sera trop claire, voir cramée par endroit (blanc pur). On dit que la photo est surexposée.
  • À l'inverse, s'il n'en reçoit pas assez, la photo sera trop sombre, voir noire par endroit (noir pur). On dit que la photo est sous-exposée.

Comment votre boîtier calcule la bonne exposition ?
La réflexion "moyenne" des sujets est de 18% (si si, y'a des gens intelligents qui ont fait la calcul).
Donc les systèmes de mesure estiment que ce que le boîtier "voit" réfléchit 18% de lumière et se basent sur cela pour calculer l'exposition.

Quels sont les paramètres du boîtier sur lesquels on peut jouer ?
Il y en a 3 :
  • La vitesse
  • L'ouverture
  • La sensibilité

Concentrons nous sur les 2 premiers pour commencer.

Pour que le film reçoive la "bonne" quantité de lumière, il faut laisser passer cette lumière (c'est à dire ouvrir le diaphragme qui alors laisse passer la lumière de l'objectif vers le film) pendant un certain temps. Il y a donc ce "certain temps" à définir mais aussi l'ouverture du diaphragme.
En effet :
  • Plus le diaphragme est ouvert (pour un même temps de pose, c'est à dire pour une même durée diaphragme ouvert), plus il rentre de lumière et inversement.
  • De la même manière, plus le temps d'exposition est long (temps durant lequel le diaphragme est ouvert et laisse entrer la lumière réfléchie par le sujet), pour une même ouverture de diaphragme, plus il rentre de lumière et inversement.

Ces 2 notions s'appellent le temps de pose et l'ouverture.
  • Le temps de pose est donnée en secondes
  • L'ouverture est donnée avec la valeur de diaphragme, notée f/, par exemple f/5,6 (ou plus simplement f5,6).

Ainsi, on comprendra aisément que pour laisser entrer la bonne quantité de lumière, il y a plusieurs combinaisons possibles.

Avant d'aller plus loin, une remarque sur les valeurs de diaphragme.
Elles peuvent sembler étonnantes aux débutants, aussi je ne donnerai pas les explications mais juste les valeurs pleines qui sont (pour les plus usitées) :

f/1,4 • f/2 • f/2,8 • f/4 • f/5,6 • f/8 • f/11 • f/16 • f/22 • f/32

À savoir :
  • Plus la valeur est grande, plus le diaphragme est ... fermé (laisse entrer moins de lumière) et inversement.
  • Il y a un facteur de 2 entre chaque valeur : pour un même temps de pose, on laisse entrer 2 fois plus de lumière à f/5,6 que à f/8.

Je disais donc que pour laisser entrer la "bonne" quantité de lumière, il y a plusieurs combinaisons possibles.
Ainsi, une image sera exposée strictement de la même manière (recevra la même quantité de lumière) avec les combinaisons suivantes :
  • 1/500s à f5,6
  • 1/250s à f8
  • 1/125s à f11
Intéressant non ???

Alors pourquoi préférer telle ou telle combinaison et ... comment le faire ?

Le choix du couple vitesse / ouverture

On en arrive directement à une notion capitale en photo ; la profondeur de champ (PDC).
C'est quoi ça ? C'est la zone qui "apparaît" nette sur l'image. Elle se situe en général (sauf en macro) 1/3 en avant de plan de mise au point et 2/3 en arrière.
Et le point à retenir c'est que plus le diaphragme est ouvert (pour une même image), plus la PDC faible ; inversement plus il est fermé (valeurs hautes) plus la PDC et importante.
Donc si on veut "détacher" le sujet du fond (portrait) on aura intérêt à choisir une faible PDC. Pour un paysage en revanche en général on choisira une PDC importante.

En savoir plus sur la PDC :
www.forum-photophiles.com/index.php/foru...catid=8&id=3770#3777
www.forum-photophiles.com/index.php/foru...tid=8&id=86707#86790

Vous suivez ??? Alors on continue.

C'est là qu'on en arrive aux modes d'exposition sur vos joujoux, appelée en général P/A/S/M :
  • P : tout auto, le boitier se base sur une banque de cas type, sur la distance de MAP, ... pour essayer de déterminer le sujet et fixer le bon couple
  • A : priorité ouverture (A=Aperture en anglais), vous choisissez l'ouverture et le boîtier calcule la vitesse pour une bonne exposition
  • S : priorité vitesse (S=Speed en anglais), vous choisissez la vitesse (le temps de pose) et le boîtier calcule l'ouverture pour une bonne exposition
  • M : vous choisissez tout (on oublie ce mode pour commencer)

Et là les problèmes commencent (et oui sinon c'est pas drôle hein, qui a dit que la photo c'est facile à part ceux qui veulent vous vendre leur matos ??).

Mode A
Vous l'utiliserez donc lorsque vous voudrez choisir l'ouverture.
Par exemple une photo du petit dernier avec votre magnifique objectif qui ouvre à f2,8.
Plus vous ouvrez (valeurs faibles) plus le temps de pose sera court et pas de souci.
En revanche plus vous fermez (vous souhaitez une PDC max pour telle ou telle raison) plus le temps de pose sera long ... et on risque le flou de bougé.

Ben oui, mais je fais quoi alors ?
Deux solutions :
  • Utiliser un pied, ce qui n'est pas toujours facile/possible
  • Jouer sur la ... sensibilité du film ; on y vient un peu plus loin j'ai pas oublié :-)

Mode S
Vous l'utiliserez donc lorsque vous voudrez choisir la vitesse.
Par exemple des oiseaux en vol ou encore si vous assistez au GP de Monaco et voulez prendre nette la F1 qui passe devant vous (temps de pose très court) ou, au contraire, suivre la voiture et rendre un effet de filé (temps de pose moins court).
Moins vous exposez longtemps, plus l'ouverture devra être importante. Inversement, plus vous exposez longtemps, plus l'ouverture devra être faible.
Sauf que : si je prends un sujet à 1/1000s et que le boitier calcul f4 tout va bien ; mais si je veux passer à 1/2000s (une F1 ça va vite !), il faudra alors une ouverture de f2,8.
Pas de chance mon caillou est un 18-200 f3,5-f5,6 (ce qui veut dire ouverture max de f3,5 à la focale de 18mm et f5,6 à la focale de 200mm). On voit là l'avantage d'avoir des objectifs dits lumineux ... mais chers (on n'a rien sans rien !).

Ben oui mais je fais quoi alors ?
Trois solutions :
  • Ne pas prendre la photo
  • Emprunter le f2,8 à mon voisin
  • Jouer sur la ... sensibilité !

Et les modes programmes de mon beau boîtier ?
Genre les modes portrait, paysage, nuit, ...
C'est simple ... oubliez les. Il ne font que choisir ce fameux couple mais vous orientez le boîtier sur la bonne solution.
Donc faites le vous-même avec les modes A et S et vous maîtriserez et comprendrez les relations entre vos choix et le résultat (même si vous vous plantez au début, c'est comme cela qu'on apprend).

OK mais la sensibilité dans tout ça ???????

La sensibilité
Je cause depuis un moment d'ouverture et de vitesse alors que l'ai dit au début qu'il y a 3 paramètres.
En effet, on peut aussi jouer sur la sensibilité du film (imaginons pour l'explication que le capteur est un film).
Les fabricants ont conçu des films de différentes sensibilités : 100 ISOs (on dit des fois ASA), 200, 40, 800, 1600 et 3200 pour les plus courants.

D'une valeur à l'autre il faut 2 fois moins de lumière pour la même exposition du film.

Alors, me direz vous, j'ai qu'à utiliser uniquement des films de 3200 et ça résoud tout les problèmes non ?

Bonne remarque ! Mais comme je l'ai dit plus haut tout n'est pas si simple.
En effet, plus on monte dans les ISOs plus il y aura ce que l'on appelle du "grain" (faites des recherches sur le Web).
On choisissait donc le film selon les conditions et le rendu souhaité :
  • Macro au soleil et je veux plein de détails : Ekta 100 ;
  • Portait au soleil avec un joli rendu :Velvia 160 ;
  • Églises : 800 ou 1600 ISOs,
  • ...

Et donc on devait régulièrement changer de film. Vive le numérique non ?
Car avec le numérique on choisit les ISOs "à la volée" c'est magique. Je ne rentrerai pas ici sur le comment ça marche, peu importe.


Mais je fais comment avec tout ça moi ?

Ça vient avec la pratique.
  • Je fais des images dans une jolie cathédrale, je sais que 100 ISOs ça va faire court et selon mes images, si j'ai un pied, ... je vais choisir 400, 800 ou plus.
  • Le gala de danse de la dernière dans une salle sombre : 1600 ou plus, surtout que vous ne pourrez pas utiliser un pied et que par définition il y aura du mouvement
  • Une balade en ville en été : 100 ou 200
  • ...

C'est moi le chef, pas mon boîtier !!
Déjà que je suis endetté sur plusieurs générations ...

Il arrive que malgré tout le boîtier se plante, dans des situations extrêmes :
  • Contre jour
  • Gros écarts de luminosité entre différentes parties de l'image
  • Sujet aux couleurs uniformément sombres (que le boîtier va interpréter comme peu éclairé) ou claires.

Vous pouvez alors jouer sur les petits boutons + et - qui vous permettent de corriger l'exposition versus ce que le boîtier a décidé.
Exemple : la neige comme expliqué ici : www.forum-photophiles.com/index.php/foru...it=15&start=30#31479


Voilà j'espère que ça aide. Si besoin, n'hésitez pas à poser des questions.

Christophe
Dernière édition: il y a 4 ans 1 mois par soflordo.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 3 mois #98055 par tuffette58
tuffette58 a répondu au sujet : Re:Exposition : les notions de base
Merci pour ton aide soflordo tres bonne explication tres explicite :). +1

...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 3 mois #98259 par Ely ~
Ely ~ a répondu au sujet : Re:Exposition : les notions de base
Très instructif ton exposé,j'y reviendrais surement.
Merci soflordo :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 2 mois #98633 par stéfanelimoges
stéfanelimoges a répondu au sujet : Re:Exposition : les notions de base
merci sof pour ce mémo !

Berthilla est rentrée d'Amérique

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois #122562 par Sambre71
Sambre71 a répondu au sujet : Re:Exposition : les notions de base
merci Soflordo pour ces explications simples et allant à l'essentiel.....puissent elles me servir toujours ( et surtout ne jamais les oublier :laugh: )

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sambre71
  • Portrait de Sambre71
  • Hors Ligne
  • Platinum Boarder
  • Platinum Boarder
  • Canon EOS 1100D+ zoom 18-55mm
Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois #122569 par gilou
gilou a répondu au sujet : Re:Exposition : les notions de base
hello Chris!!!voilà un bel exemple ,oui je sais moi j'en ai pas besoin mais nos chères "tetes blondes" utiliseront ce cours magistral, simple et clair pour réussir une bonne photo. c'est dèjà un bon debut pour proffiter à fond des joies de la photographie. merci Chris:)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois #122574 par fabdk
fabdk a répondu au sujet : Re:Exposition : les notions de base
Tiens, je n'avais pas encore vu ce post.

Merci pour ces conseils et astuces bien expliqués qui servira à plus d'un c'est certain ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 2 mois #122592 par corsica
corsica a répondu au sujet : Re:Exposition : les notions de base
Merci pour le courage le temps donné et la clarté. Sujet très bien exposé :laugh:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Modérateurs: photocorfilienjackBenTh
Temps de génération de la page : 0.113 secondes
Propulsé par Kunena